01 84 20 41 70 contact@myindep.fr

Parfois il est difficile d’y voir clair dans son esprit et de faire des choix tant ils sont importants pour soi.

Si vous lisez cet article c’est sans doute qu’il vous est déjà arrivé de vous poser la question de devenir consultant indépendant mais que vous ne vous êtes pas lancé ? Avez-vous peur d’être freelance ?
Peut être parce que vous avez fait le tour des raisons de devenir consultant indépendant mais que cela ne vous parlent pas ? Peut-être parce que vous avez eu une promotion en interne et être très satisfait ?
Mais aussi, peut être parce que vous avez certaines appréhensions, freins, peurs à être freelance qui vous ont empêchés de passer à l’action ?

Il est vrai que la pensée de devenir freelance peut enthousiasmer « c’est tellement génial de travailler pour soi » , « c’est tellement fou de prendre plein de décisions », « c’est incroyable de choisir sa mission ». Mais aussi angoisser « et si je ne trouve pas de clients ? », « et si je ne gagne pas suffisamment d’argent ? », « et comment je vais avoir une bonne retraite ? »  … Et cette ambivalence peut donner lieu à des frustrations au quotidien, une baisse d’énergie et une perte de motivation dans la réalisation de ces objectifs de vie.

Alors comment y voir plus clair ?

A travers son blog dédié et surtout l’article ci dessous, MyInped vous propose un exercice pour vous aider à clarifier vos pensées et peut être trouver la meilleure solution pour votre avenir.
Cette technique peut être utilisée pour toutes les situations de questionnement dans sa vie !

Tout d’abord, qu’est ce que la peur ? 

La peur est une réaction émotionnelle normale de l’être humain lorsqu’il est conforté à un danger. Certes, au temps de nos ancêtres, celle-ci était nécessaire pour avoir le courage d’affronter un ennemi ou une situation mortelle. De nos jours et dans cette situation précise d’avoir peur de vous lancer en tant que consultant indépendant, cette émotion ne vous rend pas service puisqu’elle peut vous paralyser et vous empêchez de passer à l’action. Or, au fond de vous, vous souhaitez vraiment changer et vous souhaitez vous libérer de ces peurs et pensées bloquantes qui vous empêchent de passer à l’action.

Alors comment vous défaire de cette peur d’être freelance ?

MyIndep vous conseille un exercice, utilisé dans les séances d’accompagnement thérapeutiques et qui a fait ses preuves. C’est une technique relativement rapide à faire et qui montre de très bons résultats pour faire tomber vos barrières ! 

En avant !

Prenez un papier et un stylo et créez 5 colonnes : 
SITUATION : circonstances factuelles neutres (décrire sans jugement) -> quels sont les faits ?
PENSEE(S) : ce que vous vous dites à propos de cette situation -> que pensez-vous ? 
EMOTION(S) : ce que vous ressentez physiquement -> comment vous sentez-vous ?
ACTION(S) : ce que vous mettez en place face à cela -> concrètement que faites-vous ? 
RESULTAT(S) : conséquence que vous obtenez suite à votre action -> au final qu’obtenez-vous ?

A vous de jouer !

Voici un exemple de ce que cela pourrait donner dans la situation d’avoir « peur d’être freelance » :
SITUATION : Je suis en CDI mais j’envisage d’être freelance.
PENSEES : Je ne vais jamais trouver de mission ou pas suffisamment rapidement. Mon niveau de vie va baisser. C’est plus sécurisant d’être salarié.
EMOTIONS : Peur, angoisse, déprime.
ACTIONS : Je me bloque, je ne change pas.
RESULTATS : Je ne tente pas cette nouvelle expérience qui pourtant me plairait beaucoup.

Vous réalisez que dans ces conditions, le changement est en effet difficile car vous avez mis en lumières des pensées bloquantes.
Du coup, vous êtes emprisonné dans une sphère de non changement qui peut vous frustrer. C’est pourquoi la fin de l’exercice est primordiale !

Comment changer ?

En effet, la fin de l’exercice consiste à trouver une autre pensée, qu’on appelle « pensée alternative ». Celle-ci est une pensée plus positive et plus constructive pour atteindre votre but.
En fin de compte, c’est une pensée clef pour vous permettre de faire tomber vos peurs et vous motiver dans la démarche de changement.

Exemples de pensées alternatives :
N°1 : Je n’ai jamais eu aucune difficulté à trouver un CDI, mon profil doit être interessant. De plus, il existe beaucoup de plateformes pour trouver des missions en tant que freelance. (plus d’info ici)
N°2 : Je peux gagner tout aussi bien ma vie en tant que freelance. (plus d’info ici)
N°3 : Etre freelance est un mode de vie qui me correspondrait mieux. Effectivement, je serai plus épanoui, plus ouvert sur le monde et donc réussirai mes démarches.

Bravo ! Vous avez trouvez la ou les pensées alternatives qui vous permettent de vous sentir positif et de ne plus vivre dans la peur d’être freelance et peut-être même de le devenir rapidement !
Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave ! Vous avez peut-être besoin de plus de temps, ne vous découragez pas et n’hésitez pas à regarder les autres offres d’emploi, sur des plateformes comme Jobsora pour donner du souffle à votre carrière.

Dernier conseil
Si votre pensée alternative reste une voix un peu timide mais que vous souhaitez véritablement devenir freelance: écrivez la et mettez la en évidence chez vous. Effectivement, en lisant cette pensée chaque jour, vous finirez par l’incarner complètement et vous serez prêt à rédiger votre lettre de démission ! 

Partagez cet article !